Buccelatto {Gâteau de Noël de Sicile}

Gâteaux / Cakes / Muffins | 18 décembre 2017 | By

Bonjour à tous, 
Le buccelatto … !? Cela vous parle, vous .. ? Autant le dire, ce gâteau de Noël ne me parlait pas jusqu’il y a peu … Nous connaissons bien sûr tous le Panettone. Ou encore le Pandoro. Quant au buccelatto, c’est un gâteau typiquement sicilien et plus précisément, de Palerme. Le gâteau de Noël par excellence, en Sicile. 
Bien que selon la région, le fourrage diffère quelque peu. Et par exemple, on peut aussi retrouver son homonyme, le Buccelatto di Lucca. Un pain sucré avec des raisins secs qui est consommé tout l’automne.

Il semblerait qu’au Moyen-Age dans le quartier de Palerme, ils aient exploité une communauté originaire de la ville de Toscane qui a commencé à répandre le buccelatto farci de fruits secs. Et la domination arable a apporté cédrats confits, citrouilles confites, amandes, figues sèches, … Et c’est ainsi que la garniture s’est enrichie jusqu’à l’obtention de la version actuelle. Le buccelatto est placé au milieu de la table du déjeuner de Noël et mangé à la fin du repas.

Epices & moi - Le Buccelatto { Gâteau de Noël sicilien }

Epices & moi – Le Buccelatto { Gâteau de Noël sicilien }

Qu’en est-il de la farce du buccelatto ?

En effet, la garniture est composée de figues sèches, d’amandes, de noix, de noisettes, de raisins secs, d’écorces d’orange confite, de marsala … Et de chocolat. 
Et le tout est enrobé d’une pâte presque brisée à base de farine, de sucre, de beurre, et parfumée au zeste d’orange et de marsala. 
Pour cette première version, je suis restée dans la tradition. Et oui, si je vous emmène en Sicile, ce n’est pas pour modifier complètement la recette .. ! 😉 
En fait, je voulais découvrir la recette originale et qui sait, peut-être qu’un jour, j’y mettrai mon grain de sel et l’adapterai en une version saine … Mais gourmande !

 

Epices & moi - Buccelatto {Gâteau de Noël}

Epices & moi – Buccelatto {Gâteau de Noël}

En attendant, j’ai tout de même un peu adapté toutes les versions m’ayant inspirée ( et oui, parce que sur le net, les recettes diffèrent plutôt ! ) en réduisant un peu les quantités de sucre et de beurre. 
Parce qu’effectivement, il existe de nombreuses variantes. Surtout au niveau de la garniture et en fonction des régions.
Parfois, les figues sont accompagnées que d’amandes. Ou encore sont enrichies à de la citrouille confite ou du melon confit. Des pépites de chocolat. Le glaçage aussi varie, tout comme la décoration. Du sucre glace, du miel, de la marmelade d’orange, des confetti, des pistaches broyées, … 

Et puis, la forme ! 
En plus de la forme de beignet comme celui que je vous présente, il y a également des buccelatti en forme de croissant ou sous la forme de biscuits rectangulaire. 
Ce gâteau de Noël sicilien se garde pendant une semaine pour autant qu’il soit emballé dans une boîte hermétique. Ce gâteau peut donc se déguster pendant toute la période de Noël ! 😉

Quant au goût .. ?!

Alors là ! Quel mélange de saveurs différentes qui se marient divinement .. ! Un régal ! Il faut bien entendu apprécier les fruits secs. 
C’est doux et puissant à la fois. Les figues et la saveur du chocolat priment. Bien que le marsala soit également bien présent.  
La saveur de l’orange apporte aussi une délicieuse contribution de par les écorces d’orange confite et la marmelade d’orange. 
Seul bémol pour moi, encore trop de beurre mais j’ai déjà réduit la quantité. Jamais je n’aimerais le beurre … ! 😉 
Cette version n’est pas trop sucrée. Cependant, si vous êtes un bec sucré, n’hésitez pas à adapter les proportions à la hausse de quelques grammes. 

Chaque région ou famille sicilienne ayant apparemment sa version de buccelatto, cela permet une certaine liberté de choix par rapport à la recette. Ce n’est dont pas forcément une version typique mais une version riche au niveau de la farce. 
Ce gâteau de Noël est incisé avec un ustensile qui lui est propre qu’on ne trouve pas par ici. Une chose est sûre, lors de mes prochaines vacances en Sicile ( et oui, je retournerai sur cette île que j’aime tant … ), je m’en offre quelques-uns. 😉

Et surtout, il est meilleur, plus parfumé et savoureux le lendemain ! 

De mon côté, j’ai utilisé les dents d’une fourchette et j’ai tenté quelques incisions au couteau mais de crainte que la farce ne s’échappe, j’y suis allée de manière très douce et cela n’est pas trop visible … N’hésitez pas à inciser de manière un peu plus profonde.
Et je pense qu’il serait peut-être mieux de faire un plus long boudin que moi pour obtenir une couronne moins épaisse et un peu plus longue. Enfin, cela n’enlève rien à la saveur de ce buccelatto. 
Quant au marsala, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un est un vin de liqueur à dénomination d’origine contrôlée produit dans la région de la ville italienne Marsala en Sicile.

Un gâteau que je suis heureuse d’avoir réalisé. Une délicieuse découverte gourmande !
L’année prochaine, je teste la version biscuits ! 🙂

      💫💫💫💫💫💫💫💫💫💫💫

Ce gâteau de Noêl sicilien participe au défi Noël d’ici et d’ailleurs du site > Cuisine Gourmandise 2B 
Dernièrement, je vous expliquais le concept de ce groupe et site dans cet article. N’hésitez pas, que vous soyez blogueur ou non, à nous rejoindre sur le groupe FB 2B ! 😉 

Buccelatto de Sicile { Gâteau de Noêl } #sanslactose
Print
Ingredients
  1. Pour un gâteau de +/- 8 pers.
  2. { Pâte du gâteau }
  3. ○ 400 g de farine de blé T65
  4. ○ 90 g de sucre de canne
  5. ○ 5 g de poudre à lever
  6. ○ 1 pincée de sel
  7. ○ 120 g de beurre (végétal)
  8. ○ 1 oeuf
  9. ○ 50 ml de lait (végétal)
  10. ○ Le zeste d'une orange (bio)
  11. { La farce }
  12. ○ 200 g de figues sèchées
  13. ○ 60 g d'amandes
  14. ○ 30 g de noix
  15. ○ 30 g de noisettes
  16. ○ 35 g de raisins secs
  17. ○ 25 g d'écorces d'orange confite
  18. ○ 35 g de chocolat noir
  19. ○ 1 càc de cannelle moulue
  20. ○ 1/4 de verre de marsala *
  21. ○ 2 càs de marmelade d'orange
  22. ○ Un jaune d'oeuf
  23. { Dorure }
  24. ○ 2 càs de marmelade d'orange
  25. ○ 1 càs d'eau
  26. ○ Noisettes ou pistaches moulues
Instructions
  1. { La pâte }
  2. ○ Dans le bol du robot, mélanger la farine, le sucre de canne, la poudre à lever et le sel.
  3. ○ Ajouter le beurre mou en petits dés et mélanger rapidement jusqu'à l'obtention d'une pâte émiettée.
  4. ○ Verser l'oeuf battu, le lait et ajouter le zeste d'une orange.
  5. ○ Pétrir la préparation à vitesse moyenne jusqu'à ce qu'elle forme une boule de pâte. N'hésitez pas à pétrir un peu la pâte à la main pour obtenir une pâte homogène et lisse.
  6. ○ Aplatir la pâte en un rectangle et envelopper d'un film fraîcheur. Laisser reposer au réfrigérateur pendant au moins 30 minutes à 1h.
  7. { Farce }
  8. ○ Dans le bol d'un mixeur, réduire grossièrement les figues séchées, amandes, noix, noisettes, raisins secs, écorces d'orange confite, le chocolat noir, la cannelle, le marsala et la marmelade d'orange. La texture doit être légèrement grumeleuse et pas trop mixée. A vous de voir la texture vous convenant le mieux.
  9. ○ Transférer dans un bol et réserver au réfrigérateur pendant au moins 1h ( ou toute une nuit ).
  10. ○ Etaler de préférence la pâte sur 1 cm d'épaisseur entre deux papiers sulfurisés en un long rectangle.
  11. ○ Préchauffer le four à 180°C.
  12. ○ Répartir ensuite la farce sur toute la longueur de la pâte et former un long boudin en roulant la pâte et en vous aidant du papier sulfurisé. Souder les bords et former délicatement une couronne en soudant également les extrémités.
  13. ○ A l'aide d'une fourchette **, faire des petits trous sur la couronne. Et badigeonner du jaune d'oeuf avant d'enfourner pendant 30 minutes.
  14. ○ Mélanger la marmelade d'orange et l'eau et faire chauffer légèrement.
  15. ○ Badigeonner le gâteau de ce mélange au pinceau.
  16. ○ Répartir un peu de noisettes ou pistaches moulues et quelques écorces d'orange confite.
Notes
  1. * > Le marsala est un vin de liqueur à dénomination d'origine contrôlée produit dans la région de la ville italienne Marsala en Sicile.
  2. ** > Il existe un petit ustensile spécial pour créer des incisions verticales pleines de petits trous. Mais un couteau et une fourchette peuvent faire l'affaire.
  3. 📌La farce peut être préparée un jour à l'avance et conservée toute une nuit au réfrigérateuran
  4. 📌Conservation > Ce gâteau pourrait se conserver dans une boîte hermétique pendant une semaine. Impossible de teste ce temps de conservation, il a été dévoré.
  5. Ce gâteau est encore meilleur le lendemain ! 😉
Épices & moi http://www.epicesetmoi.be/

************************************************************

Bon début de semaine, les ami(e)s  ! 😉

Bises, Lyne.

**********************************

Si vous souhaitez vous inscrire à la newsletter, il suffit d’entre votre mail ci-dessous. Un mail de confirmation vous sera envoyé, pensez cependant à le confirmer.

Entrez votre adresse mail ici
 
Copyright © 2011-2017, Épices & moi - © Lyne Chiodo / Tous droits réservés.
Imprimer cet article

Comments

  1. Leave a Reply

    Alison
    18 décembre 2017

    Oh je ne connaissais pas, c’est très appétissant, je serais bien curieuse de t’en piquer une bouchée 🙂

  2. Leave a Reply

    cricri50
    18 décembre 2017

    C’est une découverte ce Buccelatto.J’imagine les parfums!!Par quoi remplacer le marsala?Belle journée.

    • Leave a Reply

      Lyne
      18 décembre 2017

      Coucou Cricri, je pense que même s’il est différent, c’est le Porto qui se rapproche le plus du marsala. Bises et belle journée ! 😉

  3. Leave a Reply

    Amal
    18 décembre 2017

    Je voudrais juste un petit bout pour goûter j’aime les pains de Noel, merci et bon Lundi…

  4. Leave a Reply

    Floriane
    18 décembre 2017

    Je ne connais pas de tout cette spécialité, ça a l’air super bon ! est ce que le marsala peut se remplacer ?

  5. Leave a Reply

    Véronique
    18 décembre 2017

    Il est magnifique ton buccellato, Lyne. Il me tente bien en petites bouchées …. je crois que je vais les tenter ..
    Merci pour cette recette
    Bises

  6. Leave a Reply

    gridelle
    18 décembre 2017

    quel délice! ça me fait penser à notre pâté créole réunionnais quand il est sucré! en tout cas je n’ai qu’une envie c’est d’y gouter!

  7. Leave a Reply

    Marie L / Allergique Gourmand
    18 décembre 2017

    Je découvre. au départ je pensais à une brioche aux fruits confits mais quand tu as parlé de farce…. Et quelle farce, fruits secs et fruits à coque. C’est un gâteau que j’aimerai sans aucun doute. Belle journée

  8. Leave a Reply

    sotis
    18 décembre 2017

    oh mais c’est quoi cette gourmandise???? rien qu’a voir tes photos je salive devant mon ordi!!!! gros bisous ma belle

  9. Leave a Reply

    Poivré Seb
    18 décembre 2017

    Très belle recette et une belle histoire gourmande que tu nous racontes là 😉 C’est une jolie découverte pour moi ce gâteau de Noël de Sicile ! Il me fait penser comme tu le dis à un beignet enfin pour moi à un gros donut 🙂 Très belle et savoureuse participation à ce défi cuisine des 2B Lyne ! Bises

  10. Leave a Reply

    Lou
    19 décembre 2017

    Magnifique ! Tu me mets l’eau à la bouche !

  1. Noël d’ici et d’ailleurs – Défi cuisine – Cuisine Gourmandise des 2B - […] Lyne > Epices et moi > Buccelatto {Gâteau de Noël de Sicile} […]
  2. Participations au défi 2B de décembre 2017 > Noël d’ici et d’ailleurs – Cuisine Gourmandise des 2B - […] Lyne du blog > Epices et moi nous régale d’un joli gâteau de Noël de Sicile, le Buccelatto […]

Leave a Comment

You can use these HTML tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>