Avis livre ‘Le grand livre de la cuisine crue’ de C. Berg et blog en vacances

Avis livre | 9 septembre 2016 | By

Avant de vous parler du livre ‘Le grand livre de la cuisine crue’ de Christophe Berg, quelques mots sur le blog.
L’heure des vacances a enfin sonné ! Des vacances très attendues … Une année particulière qui ne nous a pas réservé que des joies. Une année qui nous a un peu anéanti. 
Epices & moi sera donc en pause jusque fin septembre, le temps pour nous de nous poser, nous ressourcer et surtout de recharger les batteries au soleil. 
Et je nourris l’espoir d’avoir le temps de partager plein de choses avec vous dans les prochains mois ! 
Vous me manquez. Vos blogs me manquent. Nos partages me manquent. Je crois que j’ai déjà hâte de vous retrouver ! 😉 
Alors, aujourd’hui, je ne vous donne pas de recettes mais je vous donne un avis sur la présentation d’un livre. Une recette suivra dès mon retour, bien entendu ! 
Un livre que vous connaissez peut-être déjà ! N’hésitez pas dans ce cas à me donner votre avis ! 😉
La cuisine crue ! Une cuisine qui attire souvent mon attention pour ses bienfaits, qui éveille ma curiosité, et à laquelle je me risque de temps en temps.
Il faut dire que cette cuisine raw, Christphe Berg s’y consacre depuis plusieurs années et qu’il réinvente un peu la gastronomie.
Ce livre de la cuisine crue …
C’est pas moins de 250 pages. Par conséquent, 250 recettes végétales, sans gluten et 100% détox.
Mais encore … ?! Des techniques. Des conseils. Une organisation. Du matériel. 
Des recettes allant du plus simple comme les smoothies aux recettes plus élaborées comme les nouilles de courgettes crémeuses et épicées.
Des suggestions de menus et d’assiettes complètes selon les saisons.
Et le tout avec de jolies photos gourmandes qui mettent en appétit. J’aurais peut-être apprécié voir plus de photos … 😉 Et oui, je déguste d’abord avec les yeux. Mais en fin d’articles, je vous donnerai les points que j’ai appréciés et moins appréciés.

epices-moi-cuisine-crue-berg-2

epices-moi-cuisine-crue-berg-3
Comment se présente ce livre
✎ L’auteur Christophe Berg se livre et nous explique comment il est tombé dans un bol de cuisine végétale et comment il en est arrivé à explorer le cru.
 L’introduction :
– La cuisine crue ne se réduit pas à ‘sans cuisson’ mais implique à cuisiner des ingrédients bruts, non transformés et non pasteurisés. Des ingrédients de source 100% végétale, sans gluten, sans lactose ni cholestérol.
– Les changements qui s’opèrent au niveau de l’équipement de la cuisine.
– La notion d’hygiène.
– L’équipement électrique comme l’utilisation d’un robot ménager et blender puissants, ainsi que d’un déshydrateur.
Mais aussi le petit matériel comme des outils de coupe et les petits compagnons ( maryses, matériel de germinatio, … ) 
– L’organisation suivant les jours de marché, le séchage groupé au déshydrateur, …
– L’approvisionnement  en produits frais. En fruits et légumes séchés. Noix, graines, épices, condiments, 
– Les superaliments : En plus des vrais superaliments comme les fruits et les légumes frais du jardin, il y a aussi les poudres magiques, les superalgues, les supergraines, les superminifruits et superépices fraîches.
 Les Essentiels :
– Les différents types de découpe

– Le blender  ( smoothies, laits végétaux, …)
– Mixer ( purées et beurre d’oléagineux )
– Mariner 
– Faire tremper ( graines à mucilage, pâtes, caramel )
– Malaxer
– Faire dégorger
– Faire germer 
– Faire fermenter ( vinaigres, choucroutes, citrons confits, … )
– Déshydrater : Technique de séchage à basse température ( 45°C ) qui renforce les saveurs, modifie la texture et permet une conservation plus longue tout en préservant une grande partie des qualités nutritionnelles des produits.
Une technique primordiale dans la cuisine crue.
-> Chips de légumes, de fruits, tempura, poudres de légumes, pâte à pizza, crackers, fonds de tartes, pains, 
– Congeler
– Assaisonnements et sauces 
– Autres : beurre de coco, chocolat cru, …
 Pur, simple et rapide : Recettes de smoothies, grignotages, petits déjeuners, pauses-repas et desserts
 Les entrées : Du norimaki au trio de champignons farcis en passant par diverses sauces. Des antipasti. Mezzé. Assiettes de faux-mages. Assiettes Saint-Germain. Thali. Tapas crues. Un air de Provence. Apéro Bistrot.
 Plats et assiettes complètes : Tartelettes, tartines, tagliatelles de légumes, soba miso, nouilles, padthaï, pizza, lasagnes, couscous, …
 Les desserts : Tartelettes aux fruits, crèmes, gâteaux, crumble, sorbets, mignardises, …

epices-moi-cuisine-crue-berg-4

epices-moi-cuisine-crue-berg-7
Ce que j’en pense

– Comme je vous l’ai confié plus haut dans l’article, les recettes sont joliment illustrées. Mais il en manque un peu à mon goût ! 
– Chirstophe Berg partage bien évidemment des recettes intéressantes. De la plus simple à la plus élaborée. Et il nous livre également pas mal d’astuces et de conseils qui permettent aux plus novices de s’initier au cru.
Un livre qui explore la cuisine crue sous toutes ses formes et qui ne se contente pas de salades de légumes et de fruits, smoothies, etc.
– L’auteur aborde le sujet avec des explications intéressantes côté pratique en cuisine et concernant le matériel à utiliser.
– Il étoffe aussi le sujet en expliquant tous les produits à cuisiner dans la cuisine crue. 
– Et nous donne plein d’idées simples pour réaliser des recettes. J’ai notamment beaucoup apprécié le chapitre sur les sauces et assaisonnements. 
Mais de mon côté, il y a un point essentiel qui me dérange dans le livre.
Le déshydrateur !
Alors, oui, je conçois tout à fait que l’on soit obligé de passer par la déshydratation si l’on veut se nourrir exclusivement de la cuisine crue mais je regrette que la majorité ( 75%)  des recettes nécessitent un déshydrateur.
Maintenant, certains y trouveront leur compte. D’autres, non.
Il est certain que l’utilisation du déshydrateur offre une diversité dans les recettes crues. Et qu’il est essentiel pour les recettes de plats et assiettes complètes.
Et que cette technique de séchage permet de conserver tous les nutriments des ingrédients crus.
Mais il a un certain prix ! 
Et le processus est lent et très long … On parle tout de même de 12 h !
Je pense qu’il suffit pourtant de s’organiser afin de déshydrater plusieurs produits à la fois et de prévoir un ou deux jours de la semaine pour s’y consacrer.
Personnellement, je ne sais pas vraiment si cela me donne l’envie de m’en offrir un ! Je n’en suis pas très sûre. 
J’ai beau peser le pour et le contre, je ne suis pas encore convaincue par la déshydratation. 
Mais je ne ferme aucune porte. Un jour, peut-être … ! 😉
J’espère que ces quelques lignes vous informeront un peu plus sur ce livre et la cuisine crue.

epices-moi-cuisine-crue-berg-6
Où commander ce grand livre de la cuisine crue ? 
Dans la boutique Natura Sense. Vous y trouverez également tous les ustensiles pour la cuisine crue comme des blenders, des déshydrateurs, des germoirs, etc.

logo

epices-moi-cuisine-crue-berg-5

 

********************************************** 

Excellent vendredi à tou(te)s ! Et je vous retrouve fin septembre à mon retour de vacances. 😉

 Lyne.

**********************************

Si vous souhaitez vous inscrire à la newsletter, il suffit d’entre votre mail ci-dessous. Un mail de confirmation vous sera envoyé, pensez cependant à le confirmer.

Entrez votre adresse mail ici
 
Copyright © 2011-2018, Épices & moi - © Lyne Chiodo / Tous droits réservés.
Imprimer cet article

Comments

  1. Leave a Reply

    irisa
    9 septembre 2016

    Bonnes vacances alors ! Je ne vais pas dire que je te suis sur ce concept alimentaire , bien trop classique sans doute , question de génération ?

    • Leave a Reply

      Lyne
      9 septembre 2016

      Bonjour Irisa,
      Merci beaucoup !
      Ce n’est qu’un avis, et par le biais de cet article, je ne cherche pas à inciter les personnes à y adhérer mais plutôt à les informer. Je l’ai trouvé particulièrement intéressant même si je ne suis pas prête à consommer 100% cru. 😉
      Belle journée. Bises.

  2. Leave a Reply

    cricri50
    9 septembre 2016

    Il y a sûrement quelques idées à emprunter à cette façon de s’alimenter,mais trop d’investissement dans les appareils pour suivre ce concept. Je te souhaite de bonnes vacances,ressource toi bien. Bonne fin de semaine. Bisous.

  3. Leave a Reply

    Lyne
    9 septembre 2016

    Oui tout à fait, Cricri. Un peu comme toi, trop contraignant à mon goût. Mais de très belles idées et d’astuces intéressantes.
    Merci beaucoup et à bientôt. Bisous. Belle journée.

  4. Leave a Reply

    Marie - Cooking & Bon Appétit
    9 septembre 2016

    Salut Lyne,
    J’ai reçu ce livre également ! Je ressens la même chose que toi concernant le déshydrateur, c’est très frustrant. C’est un beau livre, les recettes que j’ai pu tester sont top et surtout les pages de conseils sont très bienvenues 🙂 Bises et bon week-end !

    • Leave a Reply

      Lyne
      7 octobre 2016

      Bonjour Marie,
      En effet, frustrant … Mais ce livre est magnifique et très intéressant. J’ai testé quelques recettes et il est vrai qu’elles sont tops ! Merci à toi 🙂
      Bisous et belle fin de semaine.

  5. Leave a Reply

    Sécotine
    9 septembre 2016

    Coucou Lyne,
    ton avis est très intéressant, il existe beaucoup de livre sur la cuisine crue, difficile parfois de s’en sortir. Concernant le déshydrateur, tu peux peut être utiliser ton four à basse température, peut être pas 45°C, juste pour voir ce qu’une recette peut donner. Pense à ouvrir de temps en temps pour évacuer la vapeur ! J’ai un déshydrateur pas trop cher depuis longtemps, je m’en suis beaucoup servi. Les « plats » cuits ainsi n’ont rien à voir avec ce qu’on a l’habitude de manger, les saveurs sont concentrés, les textures sont différentes, ça vaut vraiment le coup d’essayer ! Bonnes vacances au soleil !

    • Leave a Reply

      Lyne
      7 octobre 2016

      Bonjour Sécotine,
      Oui, beaucoup de livres sur la cuisine crue … 😉
      En effet, je vais tenter cette semaine une recette au four à 35°C, je suis curieuse ! Merci pour l’idée ! 😉
      Mais je crois que je me laisserai tenter par un déshydrateur dans les prochains mois. Je pense que cela peut être intéressant et que cela probablement la peine d’investir.
      Merci beaucoup pour tes conseils et idées. 🙂
      Bisous et belle fin de semaine.

  6. Leave a Reply

    Carole
    9 septembre 2016

    J’aime qu’il y ait du cru dans mon assiette car cela accompagne merveilleusement le cuit. Pour moi il faut du cru, du cuit, de la couleur et des saveurs.
    Je te souhaite de bonne vacances.
    Bises.

    • Leave a Reply

      Lyne
      7 octobre 2016

      Oui, moi aussi, j’aime la combinaison de tous ces facteurs dans une assiette.
      Belle fin de semaine, bisous.

  7. Leave a Reply

    Véronique
    9 septembre 2016

    Bonnes vacances ma tendre Lyne ! Je pense souvent à toi mais pour moi cette période n’est pas top on plus … Je te parlerai de tout ça après ton retour, mi octobre … J’espère que tout ira mieux
    Je t’embrasse affectueusement
    Repose toi surtout !!

    • Leave a Reply

      Lyne
      7 octobre 2016

      Merci ma Véronique. Oui, tu peux m’écrire quand tu le voudras.
      Je ne me suis pas beaucoup reposée mais j’en ai bien profité. Et cela m’a fait un bien fou.
      Je t’embrasse bien fort. Belle fin de semaine.

  8. Leave a Reply

    ManueB
    10 septembre 2016

    très bonne vacances! profitez en bien !!

    j’aime toujours découvrir d’autres modes pour cuisiner, j’ai déjà fait une tarte  » crue  » !

    biz
    manue 🙂

Leave a Comment

You can use these HTML tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>