Ammiscate {Petites boules de pain à la sicilienne}

Ou encore miscate, mignolate, mbriulate, mpriulate, ou encore miscatedjie … Autant de noms pour un petit pain originaire d’Agrigento se composant d’une pâte à pain aux olives, aux oignons et au chou-fleur. Bref, je vous emmène en Sicile ! On y va ? 

Epices & moi Ammiscata 1
Ces petites boules de pain à la sicilienne, je les ai goûtées pour la première fois il y a déjà 25 ans  ! Alors qu’elles avaient été préparées avec amour par la grand-mère de ma moitié. Les miscate de la Nonna. Que de souvenirs … 
Je vous l’ai déjà dit, non, que mon homme est originaire de cette si jolie île qu’est la Sicile ..? Et dire qu’il ne l’a  découverte que l’année dernière … Et parce que j’ai insisté pour y passer nos vacances. Finalement, c’est complètement amoureux de cette île que nous sommes rentrés, l’un comme l’autre … 
Bien longtemps que je voulais partager cette recette avec vous ne serait-ce juste que pour en garder une petite trace et rendre concret ce doux souvenir si cher à nos coeurs. Et puis. Et puis … On oublie. Mais on y revient toujours ! 
Ces ammiscate, quelques années que je ne les avais réalisés. Je ne sais trop pourquoi. Il doit bien y avoir trois ans que nous n’y avions plus goûté. Et lors de nos vacances en Sicile l’année dernière, je n’en ai pas rencontré dans les restaurants. Toutefois, lorsqu’on en parle avec les habitants du village, ils connaissent bien évidemment ces petits pains. C’est typiquement familial.
Une recette familiale à laquelle on pourrait ajouter ceci ou cela ou encore adapter mais je la voulais authentique  même si plusieurs variantes existent suivant les familles et les régions. 
 Nonna nous préparait aussi souvent ces miscate avec quelques morceaux de saucisses et/ou encore de pommes de terre suivant son inspiration du moment. Bien qu’au final, les légumes soient déclinables à souhait dans cette recette. Cependant, n’oublions pas qu’à l’origine cette recette est un repas de pauvre.
Pour mes hommes, je fais aussi parfois celle avec les saucisses siciliennes. Quant à moi, c’est plutôt vers une version végétarienne que je me tourne. Vous vous en doutez. 

Epices & moi Ammiscata 2Epices & moi Ammiscata 5
Du chou-fleur. Des olives noires. Et des oignons ou échalotes. Beaucoup d’oignons, bien plus que dans ma recette … Ma moitié en étant très moyennement friand, je les ai garnis avec parcimonie. Car déjà à l’époque, il opérait un sacré tri dans les oignons des miscate de sa nonna tout en rouspétant. Aujourd’hui, je crois qu’il se damnerait pour les manger à nouveau auprès d’elle et avec plein d’oignons …
Dans toutes ces recettes de pains d’origine italiennes, je vous conseille d’utiliser une farine de blé de type 00 ( dénomination italienne ). Tendre ou dure. C’est bien évidemment une farine très raffinée et qui ne répond pas forcément à mes critères d’alimentation mais comme je vous le dis plus haut, je voulais conserver l’authenticité de ces petits pains typiques. Une farine très utilisée pour les pâtes à pizza ou pâtes aux oeufs.
Cette farine rendra votre pâte très souple et très malléable.
Vous pouvez bien entendu remplacer cette farine par une farine T55, la farine qui correspond le mieux à la farine 00. Ou par une autre farine mais dans ce cas, il faudra probablement adapter la quantité de l’eau.

Et puis, une bonne huile d’olive. Incontournable.
J’ai opté pour une huile d’olive Fruité Noir au goût à l’ancienne de mon partenaire Les huiles d’olive & olives du Midi de la France. Une huile particulièrement goûteuse ne présentant ni caractère de fruit frais, ni d’arôme végétal et aucune amertume.Huile-dolive
Alors, ces ammiscate sont vraiment simples à réaliser. Et vous trouverez quelques photos dans le déroulement de la recette reprenant les étapes essentielles de la réalisation. Par contre, c’est un peu long à préparer mais cela en vaut tellement la peine !
La pâte est délicieusement fondante à l’intérieur et croustillante à l’extérieur. La farce savoureuse à souhait que l’on retrouve un peu partout dans le pain puisqu’elle est roulée en même temps que la pâte.
Un délice bien gourmand ! 😉

Epices & moi Ammiscata 6Epices & moi Ammiscata 4Epices & moi Ammiscata 3
Heureux, ils étaient ! Tellement heureux, mes hommes ! Ils ne les ont pas dévoré ( quoique le fils s’est un peu jeté sur le premier quand-même … C’est que ça dévore à 18 ans ! ) mais les ont dégustés avec délectation.
Et quelle joie de se régaler à nouveau de ces petits pains gourmands à souhait ! Je raffole de ces ammiscate … Que j’ai nommés ‘miscamachin’ … Ce qui fait sourire mon homme. Ben oui, ce n’est pas simple à dire avec l’accent. Un mot qui lui raconte tant de choses. Et qui parle à son coeur … !
C’était un peu la fête à la maison, vous pouvez vous en douter. Je n’attendrai plus trois ans avant de remettre la main à la pâte, c’est certain !

✲ ✲  Place à la recette  ✲ ✲

Ce qu’il faut :
{ Pour +/- 15 ammiscate }
La pâte 
✎  580 à 600 ml d’eau tiède
✎  20 g de levure sèche du boulanger
✎  1 kg de farine de blé de type 00
✎  50 ml d’huile d’olive à l’ancienne
✎  12 g de sel
Garniture 
✎  Une dizaine d’échalotes ou oignons
✎  Huile d’olive à l’ancienne
✎  1 chou-fleur
✎  Sel et poivre noir du moulin
✎  200 g d’olives noirs dénoyautées

Ensuite, comment faire ?

  • { Préparer la pâte } Diluer la levure sèche de boulanger dans l’eau tiède ( attention, pas trop chaude afin de ne pas tuer la levure ) et laisser fermenter pendant 10 à 15 minutes.
  • Dans le bol du robot, verser la farine, l’huile d’olive et le sel.
  • Verser le mélange de l’eau et de levure, et pétrir la pâte pendant 10 minutes jusqu’à ce qu’elle devienne souple, élastique et homogène. La pâte doit être très légèrement collante. Si besoin, verser encore un peu d’eau tiède, ou de farine si elle vous paraît au contraire trop collante.
  • Former une boule et couvrir d’un torchon humide ou d’un papier film.
  • Laisser lever pendant 1 heure à l’abri des courants d’air dans un endroit chaud. La pâte doit doubler de volume.
  • { Préparer la garniture } Eplucher les échalotes ou les oignons ( au choix ). Les émincer finement.
  • Dans une grande poêle, faire chauffer 2 à 3 càs d’huile d’olive. Et faire revenir les échalotes jusqu’à ce qu’elles deviennent translucides. Laisser refroidir et réserver.
  • Nettoyer et couper le chou-fleur en bouquets. Cuire les bouquets de chou-fleur à la vapeur ( ou dans l’eau bouillante ) pendant 20 à 25 minutes jusqu’à ce qu’ils soient juste tendres.
  • Laisser refroidir. Emietter grossièrement les bouquets du chou-fleur. Saler, poivrer et ajouter 2 càs d’huile d’olive. Bien mélanger. Réserver.
  • Couper les olives en deux ou quatre selon les goûts.
  • Préchauffer le four à 200°C.
  • { Préparer les ammiscate } Sur un plan fariné, couper la pâte en une quinzaine de pâtons de +/- 100 g.
  • Les pétrir un peu et étaler les pâtons sur 3 à 4 mm d’épaisseur à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.
  • A l’aide d’un pinceau, badigeonner d’un peu d’huile d’olive. Répartir un peu de chou-fleur et quelques morceaux d’olives.
  • Saler et poivrer si nécessaire. Et arroser à nouveau d’un filet d’huile d’olive.
  • Rouler la pâte sur elle-même de façon à former un rouleau.
  • Ensuite, en partant d’une extrémité du rouleau de pâte, former une spirale en scellant l’autre extrémité du bout des doigts.

Epices & moi Ammiscata 8

  • Déposer les ammiscate sur une plaque allant au four couverte d’un papier sulfurisé. Verser quelques gouttes d’huile d’olive sur chaque petit pain et enfourner pendant 25 à 30 minutes jusqu’à ce qu’ils soient dorés.
  • Déguster chaud de préférence.

Textes et photos © Epices & moi

Epices & moi Ammiscata 7

***********************************************

Excellent samedi à toutes & tous ! Et bonne fête à toutes les Mamans françaises et de tout pays ! 😉
Bises gourmandes,

Lyne.

**********************************

Si vous souhaitez vous inscrire à la newsletter, il suffit d’entre votre mail ci-dessous. Un mail de confirmation vous sera envoyé, pensez cependant à le confirmer.

Entrez votre adresse mail ici
Copyright © 2011-2018, Épices & moi - © Lyne Chiodo / Tous droits réservés.
Imprimer cet article

Comments

  1. Leave a Reply

    ManueB
    30 mai 2015

    je ne connais pas cette spécialité mais qui dit Italie dit excellent….
    miammm je me régale en les voyant !

    biz
    manue :))

  2. Leave a Reply

    Darya
    30 mai 2015

    Oh Lyne, au début j’ai cru à des pains sucrés, et puis j’ai lu ta recette, et non seulement je n’ai jamais entendu parler de ces petits pains, mais en plus, ils ont l’air absolument délicieux ! C’est simple, original, joli, gourmand, sain, bref, le petit pain parfait.
    C’est obligé, je vais en préparer. Reste à mettre la main sur du chou-fleur au marché de demain matin !

  3. Leave a Reply

    La tendresse en cuisine
    30 mai 2015

    Ils sont magnifiques ces petits pains et doivent être bien savoureux. Merci pour cette recette que je ne connaissais pas du tout ! Belle journée à toi, bisous

  4. Leave a Reply

    Laure
    30 mai 2015

    Bonjour – ou achtez vous vos huile d’olives ?
    Merci

  5. Leave a Reply

    Pat du cantal
    30 mai 2015

    Encore une superbe découverte ! J adorer découvrir tous vos articles. Merci. Lyne

  6. Leave a Reply

    Karine
    30 mai 2015

    Moi qui adore la cuisine italienne, je me laisserai bien tenter par tes pains. Et j’aime beaucoup l’histoire familiale autour de cette recette. Car comme ton homme j’ai découvert mes racines un peu tard.

    Petite question : le choux fleur fait parti intégrante de la recette traditionnelle ou pas ? Car je n’aime pas trop ça. Merci

    Bon week-end

    • Leave a Reply

      Lyne
      30 mai 2015

      Oui, et vaut mieux tard que jamais. 😉
      En fait, la recette de base comporte essentiellement les oignons ( bien plus que dans ma recette, 1 kg d’oignons pour 1 kg de farine si mes souvenirs sont bons ), des morceaux de saucisse et des olives noires. Maintenant d’une région à l’autre et d’une famille à l’autre, la garniture peut varier. Donc, tu peux tout à fait te passer du chou-fleur.
      Et je crois que la prochaine fois je vais tenter avec des aubergines. Ce doit être bien bon, je pense … 😉
      Merci beaucoup et très belle journée ! Bises.

      • Leave a Reply

        Karine
        6 juin 2015

        Merci beaucoup pour ta réponse. J’essaiera ça dans la semaine. Bises

  7. Leave a Reply

    Michèle
    31 mai 2015

    Ma grand-mère était sicilienne , mais je ne connaissais pas du tout. Merci pour cette jolie découverte et bonne fête en ce jour de fête des Mères.

  8. Leave a Reply

    Carole
    31 mai 2015

    Bonjour,
    J’ai enfin trouvé la recette pour faire manger du chou fleur à la famille ! C’est super !
    J’achète aussi l’huile d’olive d’Arnaud. Je la préfère en cuisine qu’en salade. Et toi ? Belle fête, Carole
    PS : pour le chou fleur, j’espère !!!

  9. Leave a Reply

    Brigitte / les filles à table
    31 mai 2015

    Une bien jolie recette que je ne connaissais pas, mais très tentante. C’est aussi en Sicile que j’ai rencontré mon mari (à Cefalu ) où nous travaillions tous les deux à l’époque dans un club bien connu !! Ça me dit bien de les essayer, mais je n’ai pas souvenir d’en avoir mangé là-bas … Merci pour cette recette

  10. Leave a Reply

    kali
    31 mai 2015

    Merci pour cette délicieuse recette et ce beau partage. Je ne suis pas très présente en ce moment mais j’apprécie toujours autant tes belles recettes.
    Belle fête des mères.
    kali

  11. Leave a Reply

    pholisophie
    31 mai 2015

    Eh non ce ne sont pas des cinnamon rolls mais tout ce qui a cette forme me fait tourner la tête alors je vais apprécier c’est certain ! Et avec la cuisine italienne on ne peut pas se tromper ! Bonne semaine !

  12. Leave a Reply

    Rosenoisettes
    31 mai 2015

    Quels jolis escargots <3 Pétris avec amour 🙂
    Difficile de ne pas tomber amoureuse de l'Italie ou de la Sicile ~

  13. Leave a Reply

    Alison
    3 juin 2015

    Merci pour ce voyage 🙂 Par contre, tu les as mangés il y a 25 ans?? C’était l’âge que je te donnais!

    • Leave a Reply

      Lyne
      3 juin 2015

      Avec plaisir !
      Euh … Ben nan ils sont loin mes 25 ans … Je vais bientôt fêter 44 ans … 🙂

  14. Leave a Reply

    cricri50
    3 juin 2015

    Difficile de résister.J’irais plus vers ta recette de base avec beaucoup d’oignons car mes gourmands ont un peu de mal avec le chou-fleur.Avec la cuisine italienne c’est toujours de belles saveurs.Bisous.

    • Leave a Reply

      Lyne
      4 juin 2015

      Le chou-fleur est assez facultatif, la grand-mère de mon mari en mettait à chaque fois mais ce n’est pas obligatoire du tout. Et on ne met pas de chou-fleur dans chaque famille sicilienne. Je pense que si tu mets 1 kg d’oignons, tu peux tout à fait te passer du chou-fleur, cela sera tout aussi bon. Et tu peux aussi y ajouter des morceaux de saucisses, c’était vraiment très bon ( même si je ne mange plus ).
      Oui, la saison du soleil revenant, ça me donne des envies de petits plats italiens ensoleillés. 😉
      Merci et bisous !

  15. Leave a Reply

    gridelle
    5 juin 2015

    c’est une petite découverte gourmande ça! j’adore! et tu te doutes que du coup ça file en favoris!!! bises

  16. Leave a Reply

    Véronique
    11 juin 2015

    Ces miscamachins nous ont régalés !!!!!!
    Pas de chou-fleur ici mais beaucoup d’oignons et quelques tomates confites… Un délice, servis avec quelques tomates …..
    A refaire encore et encore…. ils m’en parlent déjà !!!!
    Merci pour toutes ces succulentes recettes qui nous dépaysent et nous régalent !
    Je suis en retard dans les commentaires mais ça vient car on se régale souvent ..
    Je t’embrasse douce Lyne

    • Leave a Reply

      Lyne
      12 juin 2015

      Je vois qu’on parle la même langue, ma Véronique … 🙂
      Super ! Super contente que vous vous soyez régalés. Oh oui, ce doit être succulent avec des tomates confites, à tester au plus vite ! Chez moi aussi, on m’a en demandé à nouveau !
      Plein de bisous, ma douce ! Et passe un bon week-end !

Leave a Comment

You can use these HTML tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>