Sablés au chocolat et à la fleur de sel de Pierre Hermé

Le Chocolat et moi . . . | 29 octobre 2011 | By

Plusieurs tablettes de chocolat noir traînant dans l’armoire … Transformées en de délicieux biscuits croquants, sablés avec un mileiu légèrement fondant. Le goût du chocolat est sublimé par la note de fleur de sel, une note qui arrive en fin de bouchée. Petits et grands en redemandent . . . On ne peut résiter !
En ce week-end d’automne, servis avec une tasse de thé fumante ou encore avec une tasse de café … Un pur bonheur pour le palais !!

Ingrédients pour une vingtaine de sablés :
150 g  de chocolat noir à 70 % de cacao
175 g de farine
30 g de cacao
150 g de beurre mou
120 g de cassonade
50 g de sucre en poudre
3 g de fleur de sel
Quelques gouttes d’extrait de  vanille liquide

Comment je les prépare :

Mélanger, après les avoir tamisés, la farine et le cacao en poudre.

Casser le chocolat en pépites..
Mélanger le beurre mou avec le sucre, la cassonade, la fleur de sel et la vanille.
Y ajouter la farine, le cacao et les morceaux de chocolat. Après avoir mélangé, on obtient un pâte assezs sablée.
Prendre un peu de pâte dans sa main et la presser en forme de petits boudins d’environ 5 cm de diamètre. Les envelopper dans du papier film et les entreposer 2 à 3 heures au frigo.
Après les 2 heures au frais, sortir les boudins et les découper en palets de 1 cm d’épaisseur. Les placer sur une plaque recouverte d’une feuille de papier sulfurisé. Mettre les palets à four préchauffé à 170 ° pendant 10 à 12 minutes maximum.
Surveillez la cuisson afin qu’ils ne soient pas trop cuits et que les petits morceaux de chocolat gardent leur fondant.
Puis les laisser refroidir sur une grille avant de les déguster . . .
Quelques suggestions personnelles pour de jolis sablés:
Bien veiller à ce que les palets fassent au moins 1 cm d’épaisseur.
Lors du découpage, faire attention car la pâte est assez friable et dure à découper, les palets ont tendance à se casser un peu, il suffit de bien tenir le boudin du côté palet en main afin qu’il ne s’effrite pas trop. Et il est toujours possible de refaçonner le palet à l’aide d’un couteau et des petits doigts.
Source : L’Internaute

Copyright © 2011-2018, Épices & moi - © Lyne Chiodo / Tous droits réservés.
Imprimer cet article

Comments

Be the first to comment.

Leave a Comment

You can use these HTML tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>